[+]

Création 2006

De Bertolt Brecht
Mise en scène Cécile Backès

Janvier 2007, Théâtre de la Manufacture CDN Nancy Lorraine

cliquez ici pour agrandir la photo
cliquez ici pour agrandir la photo
cliquez ici pour agrandir la photo

La Croix blanche est un épisode de Grand-peur et misère du IIIème Reich, série de scènes composées par Brecht entre 1933 et 1938 ; le projet est celui d’un théâtre documentaire de l’avènement du Reich, qui décrit minutieusement l’inscription de ce système totalitaire dans toutes les couches de la société allemande.

Berlin, 1933. Dans la cuisine d’un hôtel particulier, trois domestiques font la pause : la femme de chambre, la cuisinière et le chauffeur. La femme de chambre accueille son amant, un jeune SA ; la cuisinière reçoit son frère, chômeur. Celui-ci lance une provocation de départ : selon lui, personne n’ose plus dire ce qu’il pense du régime. Le SA le prend au mot avec humour ; les deux hommes vont s’affronter dans une joute verbale qui s’amuse à inverser leurs discours et leurs probables opinions. Le SA finit par montrer au chômeur combien sa méthode est efficace quand il s’agit de confondre un « suspect » : à son insu, le chômeur a été marqué d’une croix blanche à l’épaule. Tous n’y ont vu que du feu.
Le soupçon s’installe dans cette conversation à l’apparence conviviale : plus personne ne sait à qui se fier.

Avec    
Cécile Gérard Celle qui joue la cuisinière
Christophe Giordano Celui qui joue l’ouvrier
Clément Landais, contrebasse Celui qui lit
Roch Leibovici Celui qui joue le SA
Isabelle Mazin Celle qui joue la femme de chambre
Virgile Vaugelade, saxophone Celui qui joue le chauffeur
Traduction Irène Bonnaud
Musique Michel Lascault
Scénographie Alexandre de Dardel
Lumière Antoine Franchet
Costumes Marie-Ange Sorésina
Construction décor Florent Gauthier
Régie générale Jérôme Lehéricher
Régie lumière Ernest Mollo
Régie son François Dietz
Régie plateau Alexandre Thibault / Karim Kessira
Et l’équipe du Théâtre de la Manufacture

ACCÈS ESPACE PRO