[+]

Résidence

Texte Ariane Gardel
Mise en scène Cécile Backès
Création avec des comédiens amateurs
le 13 novembre 2008, dans le cadre du projet de résidence à Scènes des Vosges, Scène Conventionnée d'Epinal

cliquez ici pour agrandir la photo
cliquez ici pour agrandir la photo
cliquez ici pour agrandir la photo

Une auteure, une comédienne et une metteure en scène s’associent pour proposer un travail qui s’élabore au fur et à mesure, nourri d’improvisations avec les comédiens et de rencontres avec des acteurs du thème choisi…un spectacle qui se construit de fil en aiguille.

Le projet traite de l’industrie textile dans la vallée vosgienne, et plus particulièrement de la transformation récente de cette industrie. Un phénomène qui a bouleversé la vie du territoire et de ses habitants, comme ailleurs en France. Bien sûr, le travail a changé, des usines ont licencié, ou fermé, bien sûr il y a eu un « âge d’or »…de nouvelles règles économiques, une industrie mondialisée, de nouvelles formes d’exploitation sont apparues. « De fille en aiguille » met en perspective les époques — le travail d’avant et celui d’aujourd’hui , et les attitudes —  discours nostalgique d’une jeunesse envolée et rêves d’avenir parfois difficiles à faire éclore.
On y parle aussi du travail féminin, des tissus et articles de bonneterie fabriqués par des milliers d’ouvrières dans la vallée vosgienne. De la contradiction entre condition ouvrière et fabrication d’objets de séduction : combinaisons, soutiens-gorge, collants… dureté versus délicatesse, misère versus luxe, « si loin de soi-même dans la fatigue physique » versus « tant de soin dans l’envie de séduire ».

Mise en scène : Cécile Backès
Collaboration artistique : Salima Boutebal
Régie : Samuel Parmentier
Avec Monique Akkari, Remy Bonnemberger, Maureen Collet, Michèle Ferry, Elisabeth Glardon, Denis Jeandel, Lucette Koltès, Elodie Leclerq, Marie Montemont-Terlé, Emmanuelle Nialon, Christine Pauly, Elise Vannson, Colette Zamaron.

ACCÈS ESPACE PRO